Test Contra 4 sur Nintendo DS

Voici le test de Contra 4 que j’avais publié sur Emunova le 10 Février 2008. C’est un jeu auquel j’aime jouer même si je l’ai pas mal délaissé ces derniers temps. Sur le site Emunova, j’ai mis une note au jeu. Pour respecter l’authenticité de mon test je le laisserai tel quel ici en corrigeant tout de même les divers fautes dans la mesure du possible. Néanmoins, l’importance d’un test réside surtout dans son écriture et ses remarques. C’est la raison pour laquelle, je n’ai pas mis de note sur mes précédentes critiques de jeux-vidéo et que je n’en mettrai pas sur les suivantes.

Le Test

Introduction :

Contra est une saga vieille de 20 ans qui débuta en 1987 avec la sortie de Contra sur Nintendo Famicom. Elle est également connue sous le nom de Probotector en Europe. La différence entre Contra et Probotector est simple, les niveaux et les musiques sont les mêmes, seuls les personnages changent : dans Probotector les personnages sont des robots tandis que ce sont des humains dans Contra. Je suppose que cette opération était commerciale, pour s’aligner sur Terminator et Robocop qui étaient plutôt à la mode durant les années 80. Le dernier jeu né de cette saga est Contra 4. C’est justement le jeu que je compte tester pour vous et les vieux nostagiques qui adorent les « run and gun ».

La guerre recommence :

Durant les années 20XX, les aliens débarquent encore une fois pour envahir la planète Terre et tuer les pauvres êtres humains. C’est pourquoi de puissants soldats nommés Bill, Lance, Mad Dog et Scorpion débarquent en Nouvelle Zélande pour détruire la base alien qui y siège et, à nouveau, décimer la menace extraterrestre. Après avoir choisi votre personnage préféré ne variant que par son apparence, vous atterrissez sur l’île pour détruire ces chers aliens qui ne manqueront pas au rendez-vous.

Des nouveautés dans Contra :

Tout d’abord, il existe le choix entre trois modes de difficulté très bien définis : le mode facile, le mode normal et le mode difficile. Le premier mode facile est vraiment un joli cadeau, puisque vous commencez avec 10 vies et 5 continues, c’est ce qui fera plaisir à ceux qui ne connaissent pas la Saga. En effet, ces modes de difficultés rendent Contra 4 plus accessible que les opus précédents, considérés comme difficiles, car les débutants pourront très facilement s’adapter au jeu, grâce aux nombreuses vies et aux nombreux continues. De plus, dans ce mode de difficulté, les balles tirées et les ennemis sont beaucoup plus lents et les pièges sont moins nombreux. Puis, les armes gagnées sont déjà à leur puissance maximale, ceci encouragera les moins persévérants.
Par ailleurs, le jeu Contra 4 se déroule sur les deux écrans de la Nintendo DS, ce qui forcera les joueurs à être beaucoup plus attentifs et augmentera la difficulté du jeu. Cette innovation pose tout de même problème, car une balle peut se trouver entre les deux parties de l’écran, ne pas être visible donc, et provoquer la mort de votre personnage… Dans Contra 4, les armes peuvent être améliorées en prenant deux armes du même type. Pour le type F par exemple, les flammes seront beaucoup plus impressionnantes et feront plus de dégâts. Désormais, il existe un grappin permettant de passer d’une partie d’un écran à une autre rapidement, à l’aide des attaches grappins.
Il y a de nombreux bonus à débloquer dans ce nouveau Contra. Après avoir terminé le jeu, vous aurez droit au mode challenge qui permettra de recommencer une partie d’un niveau avec certaines conditions. Il existe plusieurs types de challenges, certains vous obligeront à terminer une partie d’un niveau avec une certaine précision, d’autres vous obligeront à ne pas utiliser d’armes pour traverser un niveau et d’autres encore vous ordonneront de ne pas tuer d’innocents, etc. Après avoir réussi certains challenges, de nouveaux personnages seront jouables comme les Probotectors, des comics de Contra pourront être débloqués, une interview sera disponible et enfin, vous pourrez débloquer les deux premiers Contra sortis sur Nes. Tous ces bonus augmentent noblement la difficulté du jeu et sa durée de vie.

Toutefois, même si Contra 4 profite de nouveautés non négligeables, il reste tout de même dans l’optique de ses prédécesseurs.

Un jeu respectant dignement la Saga

Malgré l’existence du mode facile et malgré la facilité de ce dernier, Contra 4 reste tout de même un jeu difficile. Pour finir le jeu en mode normal, il faudra persévérer et retenter le jeu plusieurs fois, dans le but de comprendre et d’apprendre les manières de ne pas se faire tuer facilement. Dans les modes de difficultés normal et difficile les balles et les ennemis sont rapides et surprendront les joueurs les moins habitués à ce type de jeu. Le tir automatique est toujours présent, même s’il n’est pas très intéressant dans ce Contra et qu’il est préférable de tapoter très rapidement sur les boutons pour tirer plus vite.
Le design des niveaux de Contra 4 rappelle parfois les anciens Contra, les premier et second niveaux de Contra 4 font un clin d’œil au premier opus et le niveau « The City » rend hommage à Contra 3 : The Alien Wars. Egalement, il existe toujours trois types de niveaux, les niveaux en deux dimensions, ceux en semi-trois dimensions et le niveau que l’on parcours avec un véhicule. Certains boss et certains ennemis sont même repris des précédents opus. Ces références pourront faire plaisir aux fans de la série ou au contraire les décevoir s’ils s’attendaient à plus de nouveautés. La plupart des armes de Contra sont aussi des clins d’œil aux précédents opus, les habitués de la série reconnaîtront très facilement les armes de types S et C. Néanmoins, on regrette l’absence du tir combiné de Contra 3 : The Alien Wars qui permettait de tirer avec deux armes de type différent simultanément.
Le mode multijoueur peut être intéressant et bien marrant, même si on partage les continues avec ses compagnons. Ce mode présente un défaut plutôt agaçant : dans les niveaux à progression verticale, il faudra se méfier du vide qui progresse en même temps que les personnages, il faut donc bien coopérer avec les autres pour ne pas perdre bêtement. C’est un défaut de longue date dans la Saga des Contra.

Conclusion :

En Somme, Contra 4 est un jeu fort sympathique, il apporte du nouveau à la saga tout en respectant l’esprit des anciens Contra. Les deux écrans de la DS sont judicieusement exploités et l’idée du grappin est bien pensée. Les plus persévérants ne se lasseront pas de recommencer le jeu en s’imposant des défis de plus en plus difficiles, ils ne tarderont pas non plus à savourer le mode multijoueur. Tandis que les autres joueront pour débloquer les multiples bonus et pour découvrir les anciens Contra en bonus. En revanche, certains joueurs trouveront le jeu répétitif et préfèreront jouer à autre chose.

Graphismes : Ils sont franchement bien foutus, on voit bien que les créateurs de Contra 4 sont des amateurs de pixel art. 8/10

Le gameplay : Le gameplay est plutôt simple et bon, on peut mouvoir son personnage lorsqu’il saute, on peut utiliser le grappin et le tir automatique. Néanmoins, on regrettera que ce dernier ne soit pas très efficace et qu’il faille tapoter rapidement sur les boutons pour avoir un tir rentable. 7/10

Durée de vie : La durée de vie est excellente pour un Contra, celle-ci est efficace grâce à l’existence des trois modes de difficulté, du mode challenge et des remakes des deux premiers Contra. 9/10

Bande son : La bande son est bien pensée, on voit bien qu’on se trouve dans un bon jeu d’action bien bourrin et celle-ci respecte l’ambiance des précédents Contra. Néanmoins, les musiques ne sont pas pour autant inoubliables. 7/10

Scénario : Honnêtement, je ne peux pas vraiment le noter, vu que l’intérêt du jeu repose surtout sur l’action. Le scénario est juste là pour accorder la permission aux personnages de buter des aliens.

Note globale : 8/10

Réelle date de publication sur Useless Blog: 19/09/2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :